Op Rolduc zijn bij diverse gelegenheden veel liederen gezongen, meestal in het Frans.
De laatste twee zijn de meest bekende: ons ‘volkslied’:  “Lève Rolduc” en het afscheidslied, dat bij het verlaten van Rolduc werd gezongen hetzij na het eindexamen of bij het overlijden van een Rolduc:  “Adieu Rolduc”.

Door toedoen van de Stichting Lève Rolduc is in 1997 een bandopname vervaardigd onder de titel: “Choix de Cantiques de Rolduc” waarop veel Rolducse liederen te horen zijn; door op het pijltje in de geluidsbalk te klikken kunt u hieronder het inleidende verhaal rond de ‘Rolducse Liederen’ beluisteren.

Onderstaand zijn de afzonderlijke liederen te beluisteren door in de geluidsbalk te klikken op het pijltje naar rechts en u kunt uiteraard uit volle borst meezingen!

Qu’ ils sont aimés

Qu’ ils sont aimés,
Grand Dieu! tes tabernacles,
Qu’ ils sont aimés
Et chéris de mon coeur.
La tu te plais à rendre tes oracles.
La foi triomphe,
et l’ amour est vainqueur.
La tu te plais à rendre tes oracles.
La foi triomphe,
et l’ amour est vainqueur.

Heureux qui goûte les doux charmes  

Heureux qui goûte les doux charmes
de láimable et céleste amour
son coeur d’une paix sans alarmes,
devient le tranquille séjour.
Esprit saint, descends sur la terre,
embrasse la d’un si beau feu!
Ah! S’il est doux d’aimer un père,
Ah! S’il est doux d’aimer un père,
comment ne pas aimer un Dieu,
comment ne pas aimer un Dieu?

Vive Jésus

Vive Jésus! c’est le cri de mon âme
vive Jésus, le maître des vertus!
Aimable nom, quand ma voix te proclame,
mon coeur palpite et s’échauffe et s’enflamme:
Vive Jésus, Vive Jésus!

Digne Epoux

Digne époux d’une vierge mère
qui nous adopta pour enfants,
vous êtes aussi notre père,
vous en avez les sentiments!
Témoin fortuné de l’enfance
et des premiers pas de Jésus,
obtenez nous son innocence,
faites naître en nous ses vertus
faites naître en nous ses vertus!

Je te salue

Je te salue, ô pain de l’ange,
aujourd’hui pain de voyageur!
Toi que j’adore et que je mange,
ah! viens dissiper ma langueur!
Loin de toi, l’impur, le profane,
pain réservé pour les enfants!
Mets des élus, céleste manne,
objet seul digne de nos chants,
Mets des élus, céleste manne,
objet seul digne de nos chants.

Coeur de Jésus

Coeur de Jésus, tu veux donc que je t’aime:
pour me gagner, tu m’offres ton amour!
Qu’ai je besoin de la loi du retour?
Ah! n’est tu pas pour moi le bien suprême.
Ah! n’est tu pas pour moi le bien suprême.

Salut ô Vierge immaculée       

Salut, ô Vierge immaculée
Brillante étoile du matin
Que l’âme ici-bas exilée
N’a jamais invoquée en vain.

De tes enfants, exauce les prières
Du haut du ciel, daigne les protéger
Mère bénie entre toutes les mères
Sois-nous propice à l’heure du danger.
Mère bénie entre toutes les mères
Sois-nous propice à l’heure du danger.

In manus tuas

In manus tuas, Domine,
commendo spiritum meum.
In manus tuas, Domine,
commendo spiritum meum.
Redemisti nos, Domine,
Deus veritatis.
Commendo spiritum meum.
Gloria Patri et Filio
et Spiritui Sancto.
In manus tuas, Domine,
commendo spiritum meum.

Venez divin Messie  (met inleidende tekst)

Venez divin Messie
Sauvez nos jours infortunés,
Venez source de Vie
Venez, venez, venez !

Ah ! Descendez, hâtez vos pas;
Sauvez les hommes du trépas,
Secourez-nous, ne tardez pas.
Secourez-nous, ne tardez pas.
Ah ! Descendez, hâtez vos pas;

Sauvez les hommes du trépas,
Secourez-nous, ne tardez pas.

C’ est le mois de Marie  (met inleidende tekst)

C’ est le mois de Marie,
c’est le mois le plus beau!
À la Vierge chérie,
disons un chant nouveau!
Ornons le sanctuaire
de nos plus belles fleurs,
offrons à notre Mère
et nos chants et nos coeurs!

C’ est le mois de Marie,
c’est le mois le plus beau!
À la Vierge chérie,
disons un chant nouveau!

Vers l’ autel de Marie

Vers l’ autel de Marie,
marchons avec amour.
Vierge aimable et chérie,
donne nous un beau jour!
Donne, donne nous un beau jour,
donne donne nous un beau jour;
donne donne nous un beau jour!

Adieu Rolduc   (met inleidende tekst)

Adieu, séjour de mon enfance,
Adieu Rolduc, aimable lieu!
Rolduc, où règnent l’ innocence,
La paix et le bonheur, adieu!
Je pars pour consoler un père;
Adieu , riant séjour des bois!
Je suis au bout de ma carrière,
Salut pour la dernière fois,
Je suis au bout de ma carrière,
Salut pour la dernière fois!

Lève Rolduc   

Lève, Rolduc, ton front radieux!
Dieu te bénit du haut des cieux!
Rappelle-toi tes fils nombreux.
Sainte cité, reçois nos voeux!
Lève, Rolduc, ton front radieux!
Dieu te bénit du haut des cieux!

Charles-Marie Widor: 5e orgelsymfonie (deel)